La réalité virtuelle, augmentée, mixte… ?

Différences entre la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la réalité mixte

Avant tout, la réalité virtuelle (VR), la réalité augmentée (RA) et la réalité mixte (RM) sont assez récentes, on trouve déjà des métiers et des spécialisations pour ces technologies. En revanche, pour créer une application, une vidéo ou même un jeu VR ou RA, il faut de nombreux professionnels. Des métiers qui ont forcément un long avenir devant eux.

La réalité virtuelle (VR) :

L’utilisateur évolue dans un monde virtuel et imaginaire basé sur des images de synthèse modélisé en 3 dimensions et aussi dans les vidéos immersives (réelles ou en image de synthèse) à 360 degrés. Par ailleurs, elle nécessite l’utilisation d’un casque, dans lequel les images virtuelles sont projetées.

La réalité augmentée (RA) :

Elle utilise soit des lunettes spécifiques soit un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Des éléments virtuels en 2D ou en 3D sont donc ajoutés au monde réel et peuvent interagir avec celui-ci pour fournir des informations additionnelles sur l’environnement.

Par abus de langage, la grande majorité des personnes et des journalistes englobent la réalité mixte dans la réalité augmentée. Pourtant, celle-ci n’est réservée qu’à l’ajout d’informations sur l’environnement. C’est typiquement le cas par exemple des lunettes Google Glass.

La réalité mixte (RM) :

Aussi appelée la réalité hybride, elle est la fusion du monde réel et d’un monde virtuel.

Grâce à une technologie immersive, ce mélange produit un environnement où les objets du monde réel et celui du monde virtuel coexistent et peuvent interagir en temps réel.

Elle est aujourd’hui expérimenté dans des secteurs spécialisés comme la médecine ou l’architecture.

Le futur de la Réalité Virtuelle/Augmentée/Mixte ?

Selon Tim Cook, la réalité mixte est promise à un avenir meilleur que la réalité virtuelle. Le fait de ne pas être coupé du reste du monde, est l’argument principal. Mais, il est difficile de se projeter dans l’avenir de la réalité mixte. Puis, le champ des possibles est immense et reste, en grande partie, à découvrir.

Un tour d’horizon des métiers qui gravitent autour de la réalité virtuelle.

  • L’architecture : Créateur des environnements virtuels cohérents et précis
  • Le design : Designer
  • La programmation : Programmer
  • La 3D : Sculpteurs 3D (gestion des tailles et formes modèles 3D) et Créateur de contenu 3D (création des modèles 3D)
  • Le graphisme : Graphiste en création de contenu 3D (apporter de la couleur aux modèles 3D)
  • La location : La location de matériels de réalité virtuelle
  • La formation : Formateur (spécialiste) de la réalité virtuelle

Le marché des réalités alternatives (AR/VR/MR) pourrait générer près de 165 milliards de dollars à l’horizon 2020. International Data Corporation.

La formation permet de construire une « expérience plaisir », pour apprendre plus, mieux et plus longtemps. Stéphane Diebold – fondateur de TEMNA

Puis, l’utilisation de casque de réalité virtuelle a déjà commencé. Mais, si la réalité mixte continue à se développer, dans quelques temps, chaque ingénieur s’en servira à son bureau. Elle pourra s’étendre à d’autres domaines tels que l’éducation, la formation, l’immobilier, le marketing…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *